Wing Chun et Tai Chi Chuan

L'expérience de Chu Shong Tin

Beaucoup de gens pensent que le Wing Chun de Chu Shong Tin (CST) a un moteur et une application similaires au Taiji, mais en fait ce n'est pas du tout correct.  

Nous ne cultivons pas l'énergie au niveau du Dantien, nous la mobilisons plutôt du coccyx vers le haut, à travers la colonne vertébrale, jusqu'à la partie supérieure/arrière du cerveau que la CST appelle la "zone Nim Tao" du cerveau. 

Nous nous concentrons également sur le contrôle total de chaque articulation du corps afin de pouvoir produire une grande puissance (apparemment sans effort). 

Et bien sûr, le concept de triangulation (résultant de la ligne centrale) est un aspect fondamental du Wing Chun. Donc avec l'utilisation de NimTao ("petite intention") nous serons en mesure d'utiliser notre force dans une sphère conique tout en redirigeant et frappant simultanément - ce que CST souligne dans cette vidéo comme une manière de faire "opposée" au Taiji.

Dans la vidéo, un étudiant demande à CST : "N'avez-vous pas pratiqué le Taiji avant ?".  Apparemment, il ne l'a pas entendu clairement (car il était sourd d'une oreille) mais nous connaissons tous son passé : CST a appris le Taiji de l'un des plus célèbres maîtres de Kung Fu de Guangzhou (dans les années 40), le Grand Maître Fu (傅振嵩).

Lao Long Wing Chun Kung Fu, Ecole d'arts martiaux traditionnelle sur le Grésivaudan : Crolles, Barraux, Bernin,La Buissière, Chapareillan, Le Cheylas, La Flachère, Froges, Goncelin, Lumbin, Montbonnot-Saint-Martin, Pontcharra, Sainte-Marie-d'Alloix, Saint-Ismier, Saint-Maximin, Saint-Nazaire-les-Eymes, Saint-Vincent-de-Mercuze, Tencin, La Terrasse, Theys, Le Touvet, Le Versoud, Villard-Bonnot

Il a très brièvement mentionné qu'il s'est entraîné avec lui de manière très décontractée pendant un an (car il était forcé par son père) lorsqu'il était adolescent avant de venir à Hong Kong et de commencer le Wing Chun.  Des années après avoir commencé le Wing Chun et après avoir atteint un niveau de ce qu'il appelait Nim Tao ("force de l'esprit"), il a rendu visite à ce Sifu qui a fait l'éloge de ses capacités après que le CST lui ait respectueusement touché la main pour démontrer ses capacités internes de Wing Chun. Il a ensuite touché la main de certains des plus anciens élèves de Maître Fu et a démontré sa capacité en leur demandant de choisir n'importe quel mouvement de n'importe laquelle de leurs formes, il les a arrêtés et a ensuite exécuté exactement le même mouvement sur eux (sans utiliser le style de position Taiji avant et arrière) et ils ne pouvaient pas l'arrêter. Il faut noter qu'il n'avait que 22 ans à l'époque, quelques années avant que Ip Man ne le nomme "Roi du Siu Nim Tao"...

Dans les 60 ans qui ont suivi cette rencontre, CST a touché la main de nombreux autres maîtres et pratiquants de Taiji et de Kungfu avec les mêmes résultats. Ainsi, quand il a mentionné que ce qu'il faisait (le moteur interne) était différent du Taiji, il est juste de dire qu'il avait suffisamment de connaissances et d'expérience pour le dire.

(Texte de Nima King / Mindful Wing Chun traduit de l'anglais)


Génération de Nim Lik (force mentale)



La clé de la pratique du Siu Lim Tau est d'initier chaque mouvement d'une forme en utilisant l'idée (intention), ce qui n'est possible qu'en se concentrant.

Dans chaque mouvement qu'elle exploite, l'Idée joue un rôle essentiel en faisant converger toute l'énergie et la force du corps vers le point d'attaque, contrairement à la force brute générée par la contraction des muscles.

Cette description ne semble pas être immédiatement compréhensible pour les débutants. Pourtant, cette puissance existe bel et bien. Il n'est pas simple de lui donner un nom précis - le concept de Nim Lik est adopté comme convention.

Si un élève peut réussir à acquérir Nim Lik, il trouvera facile et sans effort de délivrer l'énorme puissance contenue dans toutes les formes du Wing Chun. Nim Lik est acquis par la pratique de la forme Siu Lim Tau. La posture du Siu Lim Tau montre déjà que le corps entier est rempli de puissance. Ou, pour le dire autrement, rempli de Qi. Ceux qui connaissent le Qi Gong conviennent que l'ampleur du Nim Lik dépend de la quantité et de la concentration de l'entraînement.

Un entraînement incessant permet de révéler son existence ; une pratique persistante permet d'exploiter davantage sa puissance. Lors de la pratique de l'ensemble de la forme du Siu Lim Tau, le flux d'idées doit rester ininterrompu, toujours continu. Le but de Siu Lim Tau - découvrir l'existence de Nim Lik - peut alors devenir possible à atteindre.

Une fois acquis, Nim Lik agit comme une sorte d'énergie sans fin qui ne peut jamais être épuisée.


Posts les plus consultés de ce blog

Lǎo Lóng Wing Chun 老龍

Répéter encore et toujours