Pas Sifuté ! (Le roi des kwoon)

"kwoon"  [prononciation kwoun] : salle de pratique, équivalent de "Dojo" en japonais. Si un instant vous êtes tentés de prononcer "con" ou "clown", c'est uniquement parce que vous avez un très mauvais esprit  ;-)

Parfois on croise des individus qui distribuent des "avis avisés" à qui veut leur donner de l'importance et qui inondent de leur méchanceté et de leur bêtise ceux qui ne leur prêtent pas l’attention  attendue. 

Bref, on n'est pas à l'abri des donneurs de leçons et s'il demeurait un doute, voilà une page pour exprimer tout ce qu'on pense d'eux.

Prendre des initiatives et des responsabilités (bénévolement), c'est inévitablement se trouver confronté aux grincheux "in-dis-pen-sables" (mais dont on se passe très bien en fait), à ceux qui ont besoin de détester pour exister, aux champions du "c'était mieux avant" (mais qui étaient où avant déjà?), aux ayatollahs des réseaux sociaux ("MOUAAA, mes talents, mon chignon mode chinoise et le monde pour me liker"). 

 
Un véritable maître de Kung Fu 100% chinois dans la tradition Wudang
(Attention aux contrefaçons "made in France")

Existe aussi en version :
  • "Je veux bien t'aider mais tout compte fait c'est surtout pour critiquer ceux qui t'aident vraiment" (Tu le fais déjà très bien sans nous aider, te fatigue pas)
  • "Mon Sifu/Sensei/Maître en a une plus longue/grosse que le tien" (Complexé ?)
  • "T'es sûr ? Moi je ferais / faisais plutôt comme ça" (Oui ça marche peut-être aussi, mais pas aujourd'hui)
  • "J'aime pas votre style mais je viens quand même" (Surtout faut pas se forcer)
  • "Les basiques ça sert à rien" (1500 ans à se planter mais heureusement, te voilà !)
  • "Ça tient pas 1 round dans une cage MMA" (Peut-être, mais justement, personne ne nous met en cage)
  • "Ah oui mais Bruce Lee lui il fait comme ça" (Euh ... tu l'as croisé récemment ? Demande lui de passer le bonjour à John Lennon de ma part)
  • "MOUAAA, le roi du selfie et de Youtube, Maître du Qi et de l'Esprit, sur la Voie de la Sagesse Infinie" ... (Bien prononcer "MOUAAA" en prenant un air profond comme dans Kung Fu Panda) 

Pour résumer : tout ceux qui feraient mieux de se taire et/ou d'aller voir ailleurs quand ils n'ont rien de constructif à apporter avec eux ... et surtout quand on ne leur a rien demandé (!).

"Peu importe la longueur du sabre si l'homme ignore la vertu."

J'ai fait mes premiers pas sur un tatami à la fin des années 70 (ça rajeunit pas !!!). Il me semble bien qu'enfant déjà, j'avais cru remarquer que les "pseudo experts" (parfois encore bien débutants) se bouffaient le nez quand les véritables maîtres voyaient quant à eux bien plus loin que le bout de leur nez. Sans doute les médiocres prennent ils modèle sur les petits chiens qui contrairement aux plus gros semblent toujours avoir besoin d'aboyer pour exister .
 
Les décennies n'ont rien arrangé à tout ceci, bien au contraire ... Si auparavant la connerie n'avait comme limite que la distance à laquelle portait la voix des crétins immatures, leur potentiel de malfaisance a maintenant littéralement explosé grâce aux réseaux sociaux. Les frustrés s'exposent et hélas s'imposent désormais au monde entier. Voilà le véritable complot mondial : l'expansion infinie de la bêtise, immense trou noir de la connerie prêt à nous engloutir.
 
Mais c'est certain : je n'ai jamais rencontré une seule personne possédant un vrai talent, une véritable maîtrise qui se perde dans la critique facile et la méchanceté. Cela reste le signe distinctif des "passables" et des insipides ordinaires.

Alors ... autant rire face à ces "inévitables inutiles" qui portent sur leurs armoiries les emblèmes du casse-noisettes et du fruit du chêne. Et donc en retour, voici la pensée la plus profonde qu'ils inspirent :

Quand je serai grand je serai Sifu

“Il y a un proverbe chinois qui ne dit rien.

Il m’arrive de le citer quand je n’ai rien à dire...”

Philippe Geluck / Le chat

Voici une petite anecdote vécue dans une autre vie :

Un jour dans une école d'arts martiaux, un "ancien" commença à faire son intéressant en racontant avec le plus grand sérieux que quand il était plus jeune, il prenait un bâton et se frappait des heures durant les avant-bras avec, puis d'un air triomphal, il annonça à l'assemblée : "Et maintenant j'ai des avant-bras en acier". Un autre pratiquant lui répliqua alors avec le plus grand sérieux : "Et moi quand j'étais plus jeune, je prenais un gros bâton et je me tapais la tête avec, et maintenant ... je suis très con !"   (Véridique !)
 
Ainsi va le monde ... Les disciples de Master Ken ne manqueront jamais une occasion de se prendre très au sérieux, d'exposer leurs talents inégalés (toujours prêts à mourir pour la science et particulièrement pour les théories de Darwin).

A trop croire qu'ils cassent des briques ils finissent - le talent en moins - par nous faire autant marrer que Master Ken :


 Comme disait ma grand-mère (qui a souvent inspiré Confucius dans sa jeunesse) : 
 

"Vous ne pouvez pas changer les gens autour de vous, mais ... vous pouvez changer les gens autour de vous ! "

 
Et voilà Grand-Mère, on a suivi ton conseil. On a fait "Feng Shui" : on a débarrassé notre environnement de toutes les mauvaises énergies. Et regarde comme on est bien tous ensemble, maintenant !


On l'a déjà écrit sur une autre page, mais en guise de conclusion :

La seule "ambition" de Lao Long, c'est de faire quelques pas de plus dans la bonne direction, semaine après semaine, mois après mois, saison après saison : nous avançons ... Les seules leçons que nous donnons, nous nous les donnons à nous-même pour progresser ensemble... Et si sur notre chemin nous croisons des amis, élèves, enseignants qui nous apprécient, tout est parfait : car nous faisons ce que nous aimons avec ceux qui aiment ce que nous faisons, et ce en quoi nous croyons pour ceux qui croient en ce que nous faisons.



Suivez-nous sur Facebook