Répéter encore et toujours

"Quand on veut enfoncer un clou dans un bois très dur... Il faut plusieurs coups de marteaux pour qu'il pénètre"
Morihei Ueshiba

On dit qu'il faut répéter un geste des milliers de fois pour le réussir, et encore plus pour ne jamais le rater. 
C'est le sens du travail des basiques, ces petites routines qu'on répète inlassablement, en pleine conscience et à l'écoute de ses sensations. Toujours présent, puis de plus en plus comme l'observateur, imperturbable.
Le sens de ces répétitions est de permettre au geste de jaillir, spontanément, et toujours plus proche de la perfection. 
Combien de fois il faut frapper le métal qui plus tard deviendra la lame d'un sabre ? Combien de fois faut il le polir, le traiter pour que la lame devienne la plus tranchante et la plus résistante possible ? 
Wu Shu en Chine, Bu Justu au Japon, puis Bu Do... Cérémonie du Thé, arts traditionnels : la voie de la maîtrise est dans la répétition.
Pratiquer les arts martiaux ressemble au travail du bois, à la sculpture : c'est le cœur du menuisier qui donne son âme à la pièce de bois ou à la pierre, patiemment. 

Posts les plus consultés de ce blog

Lǎo Lóng Wing Chun 老龍